L’Observatoire des multinationales fête son premier anniversaire ! – Basta !

Notre objectif avec la création de l’Observatoire des multinationales était de prolonger, approfondir et systématiser le travail d’investigation que nous menions déjà au sein de Basta ! sur les activités des grandes entreprises françaises, aussi bien ici en France qu’ailleurs dans le monde.

Soutenez financièrement Basta ! et l’Observatoire des multinationales

Mieux connaître les grands groupes, leurs activités et leurs conséquences sur les salariés qui y travaillent, l’environnement ou les communautés locales. Mieux cerner leurs modes d’influence, déconstruire leurs stratégies et leurs discours. Porter la voix des travailleurs, des riverains et des lanceurs d’alerte. Mettre en valeur les alternatives. Tout cela nous paraît fondamental dans un contexte d’affaiblissement, voire d’abdication, des forces qui contrebalançaient traditionnellement le pouvoir économique, à commencer par le pouvoir politique et les autorités publiques.

Un enjeu démocratique délaissé des médias classiques

L’enjeu est donc fondamentalement démocratique : il s’agit de doter les citoyens et les décideurs des moyens de construire une société plus juste et plus écologique, sans céder au chantage de ceux qui leur assurent qu’il n’y a pas d’alternative possible. Et le premier de ces moyens, c’est l’information. Une information complète, critique et indépendante.

Cet enjeu, force est de constater que les médias traditionnels le délaissent presque complètement. Il y a plusieurs raisons à cela. La première est que beaucoup de ces médias sont contrôlés directement ou indirectement par les grandes entreprises, ou en dépendent pour leurs revenus publicitaires. La seconde est que les entreprises, ne serait-ce que pour des raisons commerciales ou de communication financière, font tout ce qu’elles peuvent pour verrouiller l’information autour de leurs activités. Il y a aussi le fait que les médias restent focalisés sur le pouvoir politique et son petit théâtre, alors que l’essentiel se joue en coulisses. Même le travail d’investigation sur les scandales politico-financiers et les rapports de pouvoir au sein des « élites » – aussi crucial et indispensable soit-il – n’est pas suffisant s’il ne pose pas aussi la question de l’impact social, environnemental et démocratique des choix politiques et économiques, et des alternatives à ces choix.

Un travail quasiment unique en France

via www.bastamag.net

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x